Notre histoire, nos actions

Notre Histoire et nos actions phares

 En 1983, l'association est créé par Patrick GATEFAIT de l'association Bien Vivre à L'Hautil - BVH - qui a pour objet la sauvegarde et l'amélioration du cadre de vie et de l'environnement du hameau de l'Hautil.

Nos actions phares pour protéger le massif forestier de l'Hautil et son environnement

 

  • Aménager les espaces publics
    La mise à disposition des bancs autour de la Chapelle,
    L'ouverture au public de la mare de l’Hautil pour pratiquer la pêche, se promener, se détendre, courir...

  • Veiller à la propreté du hameau en organisant des nettoyages citoyens aux abords des principaux axes traversant le hameau chaque année.

  • Rendre plus fonctionnel le hameau
    - en 1998 le gaz de ville est arrivé à L'Hautil, nous avons proposé la mise en commun d'un engin pour creuser les tranchées de gaz ;
    - nous militons pour le développement des circulations douces et un partage de l'espace public avec l'aménagement des rues et carrefours davantage en faveur des piétons et cyclistes. Par exemple en 1999 à l'initiative de BVH, un collectif d’associations se crée et obtient : l'aménagement de plusieurs îlots, du carrefour de la Chapelle, de la zone 30 devant l’école, etc  

  • Veiller à la qualité des services : celle de l'eau du robinet avait dépassé les limites légales de pollutions. Avec force et opiniâtreté nous avons obtenu en 2007 le raccordement au captage albien de Triel au plus grand bénéfice des Hautillois et de leur santé.

  • Limiter les nuisances quotidiennes affectant notre qualité de vie
    - Comme les nuisances aériennes, le bruit et la pollution de l'air. Nous avons participé à la création d'un collectif d'associations : le CIRENA dès 2004. En 2016 le collectif propose la descente douce qui est depuis partiellement mise en œuvre
    - Nous avons aussi lutté contre l’implantation d’une antenne-relais trop proche de l’école primaire (date ?) et demandé l'application du principe de précaution.

  • Nouer le dialogue avec les collectivités locales et élus représentant la ville, le Département, la Région et la Communauté d’agglomération et être à l’écoute des besoins des habitants afin de traiter ou de faire remonter les problèmes quand ils sont d’ordre général.

  • Rester vigilants à tout nouveau projet concernant notre hameau en consultant régulièrement l'urbanisme, en assistant aux réunions de quartier, en participant aux commissions consultatives ou aux débats publics et en étant force de propositions. Comme en 1995, lors de la mise en place du Plan de Prévention des Risques du Massif de l’Hautil, l'association Bien Vivre à l'Hautil a joué un rôle important dans la défense des habitants touchés par les expropriations.

  • Limiter et recycler nos déchets et respecter notre environnement en militant pour que les comportements citoyens - économiser l'eau, économiser l’énergie, lutter contre les pollutions atmosphérique, sonore et visuelle, améliorer la biodiversité et protéger l’environnement - soient à la portée de tous.

  • Protéger la forêt contre les décharges sauvages, les activités illégales (motos, quad), la dégradation due à son non entretien avec l'idée de promouvoir une Charte forestière de territoire en collaboration avec d’autres associations. Cet outil juridique permettrait d’engager une politique de gestion durable et multifonctionnelle de la forêt en tenant compte des aspirations de chacun et des contraintes qui s’imposent à tous. Ou avec la demande, depuis plusieurs années, du classement de la forêt en Forêt de protection.

 

Nos actions pour animer le quartier

 

Depuis le début, notre association œuvre sans relâche pour animer la vie de quartier et instaurer des relations de proximité avec l'organisation d'actions festives comme :

  • la Galette des Rois

  • Le Repas des régions

  • Le Feu de la Saint-Jean au début de l'été dans une ambiance festive, sympathique et chaleureuse avec des groupes de musique au Parc aux Etoiles depuis 1994.

  • Le méchoui en septembre

  • Le Beaujolais nouveau en novembre

 

Mais aussi en organisant des balades et des randonnées pour faire (re) découvrir la forêt aux habitants, les richesses de la nature et les plaisirs simples qu'elle procure en mettant en avant le paysage, le climat, la forêt, sa faune et sa flore grâce à son environnement quasi-naturel, comme avec les sorties natures à la découverte des batraciens...