Le massif forestier : l'Hautil

La forêt de l'Hautil grande de 1 250 hectares et haute de 191 mètres est un des points culminants de  l'Île-de-France. 16 communes font parti de ce massif : Andrésy, Chanteloup-les-Vignes, Evecquemont, Maurecourt, Triel-sur-Seine, Vaux-sur-Seine, Meulan et Tessancourt-sur-Aubette (Yvelines), Boisemont, Courdimanche, Saillancourt, Sagy, Jouy-le-Moutier, Vauréal, Condécourt et Menucourt (Val d’Oise).

Cette forêt a une histoire riche qui semblerait même remonter au Néolithique. Car avant d'être la forêt que l'on connait maintenant elle a servi au Moyen-Age d'exploitation de vignes, de lieux de pâturages ou de chasses. Riche en gypse pour en faire du plâtre, de nombreuses carrières y sont creusées à partir de la fin du XVIIIe siècle jusqu'en 1931 à 1979 où les carrières ferment. Certaines devenant des champignonnières et d'autres laissées à l'abandon créant des effondrement et des fontis dangereux, rendant de nombreuses parties de la forêt interdite. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, ces carrières ont même servi de refuge aux habitants de Triel-sur-Seine.

Après l'avoir utilisé de nombreuses façons, l'Homme décide de laisser la nature reprendre ses droits et c'est en 1970 qu'elle devient une forêt domaniale, la dernière de ce type créée dans la région Île-de-France.

 

Aujourd'hui, la forêt est un lieu important de la biodiversité que Bien Vivre à l'Hautil protège depuis sa création.

 

Sources :

L'histoire du massif 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massif_de_l%27Hautil

L'histoires des carrières :

http://www.trielmemoirehistoire.fr/telechargements/Cahiers_de_TMH/Les_Cahiers_de_TMH_No_2.pdf

http://maximum.carriere.pagesperso-orange.fr/gypse.htm