top of page
Rechercher
  • Bien Vivre à l'Hautil

Réunion publique lundi 28 août : création de route express entre Achères et le Pont de Triel

Projet de création de la liaison routière 2x2 voies entre la RD30 et la RD190 (entre Achères et Triel) avec construction d’un pont sur la Seine : le Département organise une réunion publique lundi 28 août à 18h30.


Article largement inspiré de celui de l’ADIV-Environnement


En début d’année, nous vous avions informés sur l’enquête publique concernant ce projet routier contesté. Suite au rapport du commissaire-enquêteur, le Préfet a signé début juillet l’arrêté autorisant la construction de ce projet ; une réunion publique organisée par le Département est prévue à Achères le 28 août 2023.


Le projet de liaison RD30/RD190 avec construction d’un nouveau pont sur la Seine à Achères avait fait l’objet d’une enquête publique pour l’obtention de la Déclaration d’Utilité Publique en 2012. En début d’année 2023, il a dû faire de nouveau l’objet d’une enquête publique pour obtenir l’ensemble des autorisations environnementales, à savoir l’autorisation au titre de la loi sur l’eau, l’autorisation de défrichement et la dérogation pour destruction d’espèces protégées.


Lors de cette dernière enquête publique, les riverains et les associations avaient fait de nombreuses dépositions relevant les faiblesses du dossier mis à l’enquête ; ainsi, les études de trafic justifiant le projet n’avaient pas été mises à jour depuis 2006 et les arguments en faveur de la construction de cet ouvrage n’étaient pas suffisamment étayés. D’ailleurs, le Département reconnaissait lui-même que les études de trafic menées en 2006 surestimaient le trafic prévu à l’horizon 2020 ; le Département reconnaissait également que le projet ne changerait rien à la situation sur le Pont de Poissy.


Globalement, la réflexion sur les transports dans cette zone se limitait à « il y a des bouchons donc on construit une route », peu importe pour le Département que les modes de circulation aient changé depuis les années 2000 ou que notre plus gros défi à l’avenir soit les conséquences du dérèglement climatique, de la pollution sur la santé et de la perte abyssale de la biodiversité. Au lieu de se poser la question « Que peut-on faire avec 200 millions d’euros pour obtenir des modes de transport plus adaptés que le tout voiture ? », la réponse du Département est toujours la même « Construisons des routes ».


Au point de vue planning, le Département annonce une mise en service en 2027 et les opérations de défrichement semblent avoir déjà commencé.


En ce qui concerne le coût du projet, le Département l’estime toujours à 120 millions d’euros avec une subvention de 32,5 M€ de la Région Ile-de-France. Lors de l’enquête publique, le commissaire enquêteur, ancien cadre dans les travaux publics, en avait lui-même réestimé le coût à 200 millions d’euros.


Est-ce bien sérieux de présenter en 2023 un projet destiné à favoriser la circulation automobile, qui provoquera une très forte augmentation du trafic, avec toutes ses conséquences néfastes pour les humains et leur environnement ? Nous ne le pensons pas c’est pourquoi, avec l’ensemble des associations du territoire opposées à ce projet, nous continuerons à nous opposer à ce projet.


Réunion lundi 28 août 2023 à 18h30 à l’espace Boris-Vian, rue Jean-Moulin à Achères. Venez nombreux.



Comments


bottom of page